LATIGREC.CH - Alte Sprachen lernen

Apprendre les langues anciennes?

1.
Raison no 1:

Pour quelles branches universitaires doit-on avoir fait du latin?

En Suisse, les études de lettres exigent souvent de l'étudiant qu'il puisse attester de connaissances de latin voire de grec. Nombreux sont ceux qui s'en aperçoivent tardivement, et doivent, pendant leurs études, rattraper ce retard. Il arrive alors parfois qu'ils perdent une année, ou pire, qu'ils se voient contraints de changer de direction. Les cours supplémentaires entraînent pour l'université des frais considérables. Pour la seule ville de Zurich, ce ne sont pas moins de 800 étudiants qui ont dû se mettre au latin en 1998. Ils n'étaient plus que 250 à se présenter à l'examen complémentaire. Beaucoup ont donc abandonné entre-temps, ont changé de direction ou même renoncé aux études.
Le latin à l'université

L'adresse Internet suivante donne les dernières informations valables:

Quelques universités reconnaissent les cours facultatifs de latin suivis au secondaire supérieur, lorsqu'ils sont attestés par une note dans le diplôme de maturité. Mais souvent il faut quand même passer l'examen complémentaire.

On peut rattraper le latin ou le grec à l'université, mais il faut alors réussir l'examen complémentaire dans le délai imposé. Les cours de rattrapage durent, selon l'université, de 2 à 4 semestres. Il s'agit, dans la plupart des cas, de 5 h/sem. de cours, auxquelles il faut ajouter 5 à 10 heures de travail individuel. La durée des études s'allonge de fait d'environ une année.

C'est pourquoi il vaut la peine d'apprendre le latin et le grec. Surtout pour ceux qui veulent se garder toutes les portes ouvertes.

© webmaster / 25.2.14